Vous le trouvez sur les étiquettes sous 3 dénominations possibles:

  • aspartame
  • E951
  • « contient de la phénylalanine »

Qu’est ce que c’est?

C’est un additif alimentaire dont les bénéfices pour la ligne sont vantés. Faible en calories, il possède un pouvoir sucrant environ 200 fois supérieur à celui du sucre. C’est lui qui se cache généralement dans nos produits allégés : sodas, desserts, chewing-gums, etc… Et que l’on trouve majoritairement dans les édulcorants de table, les fameuses sucrettes.

Faux ami du régime

Vous pensiez diminuer votre apport en sucre en le remplaçant par l’aspartame? Et pourtant… non désolée, mais tous vos espoirs vont tomber. L’aspartame ne participe pas à votre perte de poids, au contraire. Petite explication au cœur de nos organes:

Lorsque l’on mange du sucre, notre cerveau donne l’ordre au pancréas (charmante petite glande située vers l’estomac) de produire une hormone, l’insuline. Celle-ci permet de faire pénétrer le sucre dans chaque cellule de notre corps.

Et bien notre cerveau agira de même avec l’aspartame. Sauf que l’insuline produite ne servira à rien puisque qu’il n’y a pas de sucre. Et alors? me direz vous.
La sensation de satiété n’arrive pas, et … vous continuez à manger. L’aspartame agit comme un leurre pour le cerveau, qui croit que vous avez consommé du sucre.

Neurotoxique très fortement soupçonné

Et pour finir en beauté, je vous informe que depuis une quarantaine d’années, des centaines d’études scientifiques indépendantes et internationales ont prouvé la toxicité de l’aspartame.
Il fait partie des excitotoxines, c’est à dire qu’il excite les neurones jusqu’à les faire exploser petit à petit.

92 effets secondaires
recencés dont:

  • troubles digestifs (flatulence, diarrhée, constipation)
  • des troubles auditifs et visuels
  • vertiges
  • dépressions
  • troubles du comportement alimentaire
  • prise de poids
  • problèmes thyroïdiens

et favorisant

  • Alzheimer
  • Parkinson
  • certaines maladies autoimmune
  • AVC
  • cancer du cerveau..

Que faire alors?

C’est assez simple en fait… prenez du miel, d’un producteur de chez vous, et régalez vous. Le miel apportera du sucre, du vrai, la seule nourriture des cellules de votre cerveau, donc indispensable!
Par ailleurs il vous amènera des vitamines, des minéraux (30 oligo éléments présents) qui vont participer activement à votre santé.
Et si vous avez une tendance au diabète, tournez-vous vers du miel d’acacia ou de châtaignier (en petite quantité bien sûr) car le fructose (sucre naturel des fruits) y est présent en proportion très intéressante.

Une autre solution, encore plus intéressante et efficace à moyen et long terme serait de comprendre les raisons de ce besoin de sucre pour parvenir à s’en déshabituer.
La naturopathie peut vous aider dans ce processus. Je vous laisse aller voir mon article « Suis je accro au sucre? »
Bzzz Bzzz à vous

Miel